C’est les vacances

20120902-175442.jpg
Ce moment tant attendu depuis des mois est enfin arrivé. Je suis en vacances ! Cette phrase que j’adore dire à haute voix et à tout le monde marque une grande coupure. Je vais enfin pouvoir me reposer, mettre un peu de coté mon boulot, essayer de ne pas lire mes mails pour me couper du monde, me libérer l’esprit, me ressourcer, avoir de nouvelles idées pour des projets à venir, chercher de la créativité dans d’autres domaines, penser à moi, faire tout ce que je voulais depuis un moment, visiter des musées, se reposer dans des parcs, faire un pique nique entre amis, faire la visite aux chandelles au château de Vaux-le-Vicomte, retrouver la maison des vacances non loin de la mer.

Chaque année, je prends mes congés en décalé pour fuir le monde. Ce que j’aime, c’est quand l’on est sur la route et que l’on voit dans le sens du retour un nombre incroyable de voitures alors que nous, dans notre direction, on est seul. Arriver sur le lieu de vacances et respirer ce bon air parfumé aux pins, poser ses valises pour tout de suite aller à la plage, se remettre à faire du vélo et avoir l’impression de ne plus savoir en faire pendant 5 min puis ensuite s’amuser à faire la course, pédaler aussi vite pour ensuite se laisser aller, sentir la caresse du vent sur les joues, perdre l’équilibre en roulant près de la plage, sentir le sable chaud sous les pieds, marcher dans l’eau, se laisser enfoncer dans le sable par les vagues, écouter la mer chanter, se faire plaisir en achetant une gaufre au chocolat en sachant pertinemment que la moitié ne sera pas englouti avec mon estomac de moineau, bouquiner sur un transat, entendre les chants des oiseaux, regarder les nuages passer, sentir la chaleur du soleil sur la peau, se laisser aller et vivre au ralenti.

20120902-181204.jpg

Publié dans Un peu de moi, Voyages
6 commentaires

Versailles : le grand Trianon

J’ai terminé ma visite de Versailles par le grand Trianon. En partant du Petit Trianon, je suis passée par le fabuleux jardin où j’ai pu découvrir le Pavillon Français et le Pavillon frais, dommage que l’on ne puisse visiter. J’ai quand même réussi à prendre quelques photos de l’intérieur.

En arrivant devant le grand Trianon, ce que j’ai tout de suite aimé c’est le péristyle avec ses colonnes de marbres roses. Les différentes pièces que j’ai visité à l’intérieur m’ont beaucoup moins marquées que ceux du Petit Trianon. Je garde tout de même en souvenirs les ravissants fauteuils avec des motifs différents, les rideaux en parfaites harmonies avec les fauteuils et la galerie des Cotelle par laquelle se termine la visite.

Fin…












Publié dans Monument
Marqué avec , ,
2 commentaires

Versailles : le Hameau de Marie-Antoinette

Du Petit Trianon, on peut contempler le Temple de l’amour. Non loin de ce petit paradis, on trouve le fabuleux Hameau de Marie-Antoinette qu’elle fut construire pour fuir la Cour de Versailles. C’est dans un style de village normand que celui-ci voit le jour. Il est composé de 11 maisons dont cinq sont réservées à l’usage de Marie-Antoinette. Dans chaque jardin des maisons, on trouve un potager. Des paysans seront engagés pour jouer le rôle du parfait fermier. Tout ce qui poussera dans ce petit village servira à alimenter les cuisines du château.

Pour Marie-Antoinette, son hameau reflète la vrai vie des paysans de France, mais elle se trompe car on est bien loin de la réalité. Tout ici reste beau et propre. Les moutons sont brossés et leur pelage est d’un blanc éclatant, ils ont même un petit nœud autour de leur cou. Les œufs pondus seront bien nettoyés avant que la reine les ramasse. Le lait sera servi dans de la belle porcelaine.

Ici Marie-Antoinette arrêtera ses nombreuses dépenses dans les robes somptueuses. Elle choisira de porter qu’une simple robe blanche légère. Elle se sentira libre et loin de l’apesanteur de Versailles et son Étiquette.

De toute ma visite du château de Versailles, c’est bien le Hameau de Marie-Antoinette qui reste mon préféré. Le lieu est très apaisant et me fait penser à un décor de cinéma. On trouve de jolies fleurs qui poussent sur les toits de chaque petite maison. Je regrette seulement qu’on ne puisse visiter l’intérieur de chaque habitation et que l’escalier de la maison de la Reine soit endommagé.

À suivre…














Publié dans Monument
Marqué avec , ,
4 commentaires