Beverly Hills

Après un séjour d’une semaine à Santa Barbara, nous sommes retournés à Los Angeles. Nous avons passé l’après-midi du côté de Beverly Hills. Ce qui m’a étonnée, c’est qu’une de mes cousines qui habite juste à côté n’avait jamais mis ses pieds là-bas. C’est comme si moi à Paris, je n’avais jamais été au triangle d’or. Bref, c’était une virée en voiture entre filles. Une fois arrivée sur les lieux, vers Rodéo Drive, j’ai trouvé le quartier beaucoup trop luxueux à mon goût. Il y a énormément de boutiques de luxe, des belles voitures et des personnes très fortunées qui s’y promènent. Bien sur il y avait quand même plusieurs groupes de touristes dans les environs.

Nous en avons profité pour jouer les touristes japonaises en prenant pleins de photos et en rentrant dans tous les magasins. Je dois dire qu’au départ je n’étais pas très emballée. Ma cousine qui me disait « bah quoi t’as peur de salir les vêtements ? ». C’est bête mais c’est un peu ce que je ressentais à chaque fois que je voyais les  fringues et leur prix exorbitant. J’osais pas du tout toucher des vêtements à plus de 2000$ et encore moins des bijoux avec plusieurs zéros derrière. J’ai du mal à me dire qu’il y a des personnes qui puissent payer une veste à un prix qui équivaut à un salaire. C’est sur que si j’étais à leur place j’en profiterai aussi.

Sinon, ce qu’il faut faire à Beverly Hills, c’est de se promener en voiture dans les petites rues voir les maisons et les villas, ça fait rêver. Après quand vous rentrez chez vous, vous êtes bien dégoutés ;)

Cette entrée a été publiée dans Californie, Voyages, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Beverly Hills

  1. Silecee dit :

    C’est marrant parce que je dis toujours que je ne suis pas attirée par les états-unis, mais tu as une façon de présenter les choses que j’aime bien^^ ça me donne presque envie d’y aller (ce que je ferais sûrement un jour)

    • Maylil dit :

      Oui je n’étais pas super attirée par les États-Unis au départ mais finalement j’aime beaucoup et les américains sont tellement gentils et adorables, ça change des parisiens ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *